Comment célébrer les Vigiles le dimanche ? - Espace poétique divin

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Comment célébrer les Vigiles le dimanche ?

Règle de Saint Benoit


11. COMMENT CÉLÉBRER LES VIGILES, LE DIMANCHE

1 Le dimanche, les frères se lèvent un peu plus tôt pour les Vigiles.

2 Voici l'ordre à suivre pour ces Vigiles :

LE DÉBUT DE L'OFFICE DE NUIT : LE PREMIER NOCTURNE

Quand on a chanté six psaumes et le verset, comme nous l'avons indiqué plus haut (chap. 9), tous les frères s'assoient sur leurs sièges en ordre et à leur rang. Puis on fait quatre lectures dans le livre. Chaque lecture est suivie d'un répons, comme nous l'avons dit plus haut (chap. 9).

3 Le frère qui chante le répons dit le « Gloire au Père » seulement au quatrième répons. Quand il commence le « Gloire au Père », tous se lèvent avec respect.

LE DEUXIÈME NOCTURNE

4 Après ces lectures, les frères disent six autres psaumes à la suite, avec les antiennes, comme avant, puis le verset.

5 Ensuite, on fait encore quatre lectures suivies chacune d'un répons, de la façon indiquée plus haut.

LE TROISIÈME NOCTURNE


6 Après cela, on dit trois cantiques pris dans les livres des Prophètes. C'est l'abbé qui les choisit. et les frères les chantent avec « Alleluia ».

7 On dit aussi un verset. Puis l'abbé donne la bénédiction, et on fait encore quatre lectures du Nouveau Testament, de la façon indiquée plus haut.

8 Après le quatrième répons, l'abbé commence l'hymne : « A toi, Dieu, notre louange ».

9 Quand cette hymne est finie, l'abbé fait la lecture de l'Évangile. Tous se tiennent debout avec grand respect pour honorer Dieu.

10 Quand la lecture de l'Évangile est finie, tous répondent : « Amen. » Puis l'abbé commence tout de suite l'hymne : « A toi la louange » 1. Il donne la bénédiction, puis les frères commencent les Laudes.

11 Pour les Vigiles du dimanche, on garde cet ordre en toute saison.

12 Si les frères se lèvent trop tard - espérons que non ! -, on diminue un peu les lectures ou les répons.

13 Faisons bien attention que cela n'arrive pas ! Si cela arrive, le frère qui en est responsable par sa négligence doit offrir à Dieu dans l'oratoire la réparation qui convient.


 
Retourner au contenu | Retourner au menu