Les différentes sortes de moines - Espace poétique divin

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Les différentes sortes de moines

Règle de Saint Benoit


LES DIFFÉRENTES SORTES DE MOINES

1 Il y a quatre sortes de moines, c'est clair !


LES CÉNOBITES

2 La première est celle des cénobites. Ils vivent ensemble dans un monastère. Ils combattent au service de Dieu, guidés par une Règle et un abbé.

LES ERMITES


3 La deuxième sorte de moines est celle des anachorètes, c'est-à-dire des ermites. Ces moines ne sont plus des débutants dans la première ferveur de leur vie religieuse. Mais, au monastère, on les a éprouvés longtemps

4 et, avec l'aide de beaucoup d'autres, ils ont appris à lutter contre l'esprit du mal.

5 Maintenant ils sont bien entraînés au combat. Alors ils peuvent laisser leurs frères d'armes pour aller lutter seuls dans le désert. Ils sont assez forts. Ils n'ont plus besoin du secours des autres. Dieu les aide. C'est pourquoi ils sont capables de lutter avec leurs seules forces contre les tentations qui viennent du corps et des pensées.

LES SARABAITES


6 La troisième sorte de moines est celle des sarabaïtes. C'est une race tout à fait détestable. Aucune Règle n'a éprouvé ces gens-là comme l'or dans le feu (Sg 3, 6). Et pourtant, quand nous pratiquons une Règle, l'expérience nous instruit. Aussi ils sont mous comme du plomb .

7 Par leurs actions, ils montrent qu'ils sont encore attachés au monde. Ils se font raser le crâne, mais c'est un mensonge envers Dieu, on le voit bien !

8 Ils vivent à deux ou trois, ou même seuls, comme des brebis sans berger. Ils sont enfermés dans leur enclos et non dans l'enclos du Seigneur. Faire ce qui leur plaît, voilà leur loi.

9 Toutes les pensées qu'ils ont, toutes les décisions qu'ils prennent, ils les disent saintes. Mais pour les choses qu'ils ne veulent pas faire, ils pensent : « Nous n'avons pas le droit de les faire. »

LES GYROVAGUES

10 La quatrième sorte de moines est celle des gyrovagues, c'est leur nom. Ils passent toute leur vie à courir d'une région à l'autre. Pendant trois ou quatre jours, ils se font loger dans les maisons des moines, tantôt chez les uns, tantôt chez les autres.

11 Ils sont toujours sur les routes, ils ne restent jamais au même endroit. Ils sont esclaves de leurs désirs et ils ne cherchent qu'à bien manger. En tout, ils sont pires que les sarabaïtes.

12 La vie religieuse de tous ces gens-là est très mauvaise. Mieux vaut se taire que d'en parler !

13 Laissons donc ces moines de côté et, avec l'aide du Seigneur, organisons la f

 
Retourner au contenu | Retourner au menu