Blog des Oblats Séculiers Bénédictins - Espace poétique divin

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Prière composée par saint Vincent de Paul

Publié par dans Prières ·



Prière à saint Vincent de Paul

Saint Vincent de Paul
Apôtre et témoin de la charité du Christ
auprès des pauvres
donne-nous d’aimer Dieu
aux dépens de nos bras
et à la sueur de nos visages.

Aide-nous à nous abandonner à sa Providence
fidèles à découvrir son action
dans tous les évènements de notre vie.

Soutiens-nous
dans notre désir de discerner
et d’accomplir la volonté de Dieu.

Obtiens-nous
un cœur tendre et compatissant
aux misères et aux souffrances des autres
spécialement des plus démunis de ce monde.

Accompagne-nous dans notre service des hommes
et intercède auprès du Fils de Dieu
pour que nous devenions
dans notre travail,
notre famille,
notre quartier,
notre paroisse,
nos communautés,
des passionnés de son Évangile d’Amour.
Amen





Prière pou les vocations monastiques

Publié par dans Prières ·

Priére pour les vocations religieuses monastiques


Comme des veilleurs, jour après jour, nuit après nuit,

Ils sont là... dans leur couvent, dans leur monastère,

Ils Te prient, Te louent, pour le monde, pour nous, tout à Toi.

Merci Seigneur, pour leur vie de religieuses, de religieux,

Merci pour leur don, et leur accueil,

Merci pour leur fidélité et leur joie,

Ils nous témoignent que Tu peux combler chacun de nous.

Nous te prions, Seigneur, pour les postulants et les novices,

Donne-leur de goûter le bonheur de Te suivre,

De Te contempler, Toi, Amour.

Nous te prions, Seigneur, pour tous les jeunes

Que tu attires dans le secret de leur cœur, à la vie monastique.

Donne-leur ton Esprit

Pour qu'ils répondent joyeusement à ton appel

Et osent pousser la porte!




Pâques et la Semaine Sainte

Publié par dans Information ·

Pâques et la Semaine Sainte

Les catholiques célébreront cette année la grande fête de Pâques le 20 avril 2014

Cet événement est le cœur même de la foi chrétienne. C'est pourquoi les chrétiens se préparent à la fête de Pâques depuis le début du Carême, et en particulier tout au long de la Semaine Sainte.

La Semaine Sainte commence le dimanche des Rameaux (célébration de l'entrée solennelle du Christ à Jérusalem), inclut le jeudi Saint (célébration de l'institution de l'Eucharistie et du Sacerdoce par le Christ) et le vendredi Saint (célébration de la Passion du Christ et de sa mort sur la croix). Elle s'achève avec la veillée pascale, pendant la nuit du samedi Saint au dimanche de Pâques (résurrection du Christ).

Parmi les célébrations jalonnant cette montée vers Pâques - messe du dimanche des Rameaux, messe chrismale, messe de la Cène du Seigneur, office de la Passion, Vigile pascale et messe de Pâques - l'une d'entre elles tient une place particulière : la Vigile pascale. La Vigile pascale rassemble, par ses rites, tous les éléments du message de Pâques. Les baptêmes d'adultes et de jeunes, qui seront célébrés cette nuit-là, rejaillissent sur toute la communauté et rappellent à chacun les promesses de son baptême.
 

Dimanche des Rameaux , 13 avril 2014
Paques - Rameaux

Six jours avant la fête de la Pâque juive , Jésus vient à Jérusalem. La foule l'acclame lors de son entrée dans la ville. Elle a tapissé le sol de manteaux et de rameaux verts, formant comme un chemin royal en son honneur.

En mémoire de cet événement, les catholiques viennent à l'église, ce jour-là, avec des rameaux (de buis, olivier, laurier ou palmier, selon les régions) que le prêtre bénit au début de la messe. Les fidèles les emportent ensuite chez eux pour orner leur crucifix jusqu'au dimanche des Rameaux de l'année suivante.


Mercredi Saint, 16 avril 2014
18 mars 2008: Messe chrismale à la cathédrale Notre-Dame de la Treille, Lille 59, France
Le mercredi de la Semaine Sainte, de nombreux diocèses proposent la messe chrismale. Elle peut être fixée un autre jour de la Semaine Sainte : dans le rite catholique latin, la messe chrismale n'appartient pas, au sens strict, au triduum pascal. Si elle a lieu le plus souvent le Jeudi Saint au matin, elle peut être transférée à un autre jour, pourvu qu'elle soit proche de Pâques.

Beaucoup d'évêques, pour faciliter la participation des fidèles et des prêtres, choisissent un soir de l'un ou l'autre des jours saints, le lundi, le mardi ou le mercredi.
Durant la messe chrismale, l'évêque consacre le saint chrême et bénit les autres huiles saintes.


Jeudi Saint, 17 avril 2014
Liturgie copte à Notre-Dame d'Egypte à Paris/ La Cène
Jésus prend son dernier repas avec les douze Apôtres dans la salle dite du « Cénacle ». Saint Paul et les évangélistes Marc, Luc et Matthieu rapportent les récits de la Cène (1re Épître aux Corinthiens, 11 ; Évangile selon saint Marc, 14 ; Évangile selon saint Luc, 22 ; Évangile selon saint Matthieu, 26) au cours de laquelle, en prenant le pain et le vin, le Christ rend grâce et offre son Corps et son Sang pour le salut des hommes.

Après ce repas de la Cène, l'heure de l'épreuve approchant, le Christ se rend au jardin des Oliviers avec les apôtres pour veiller et prier.
Le Jeudi Saint, l'Église célèbre la messe « en mémoire de la Cène du Seigneur », puis les fidèles s'unissent à la prière du Christ ce soir-là, en veillant auprès du Saint- Sacrement (le pain et le vin consacrés au cours de la messe) jusque tard dans la nuit.

 
Vendredi Saint, 18 avril 2014

Trahi par son disciple Judas, le Christ est arrêté. Il est accusé de semer le désordre par ses enseignements et surtout d'usurper le titre de Messie, c'est-à-dire de Fils de Dieu envoyé pour sauver les hommes. Interrogé par Ponce Pilate (gouverneur romain de la région), flagellé par les soldats, Il est condamné à être cloué sur une croix - supplice alors réservé aux criminels.

Chargé de la croix, le Christ gravit la colline du Golgotha (littéralement « Mont du crâne », autrement appelé « Calvaire ») et tombe plusieurs fois d'épuisement. Crucifié, Il expire au bout de quelques heures. Descendu de la croix par ses proches, Il est enveloppé dans un linge blanc (le « linceul ») et mis au tombeau.
Les chrétiens sont appelés au jeûne (qui consiste à se priver de nourriture suivant l'âge et les forces du fidèle), démarche de pénitence et de conversion, expression de l'attente du Christ. L'office du Vendredi Saint, appelé « célébration de la Passion du Seigneur », est centré sur la proclamation du récit de la Passion (Évangile selon saint Jean 18, 1 - 19,42). Il est proposé aux fidèles un chemin de Croix qui suit les étapes de la Passion du Christ.


Samedi Saint, 19 avril 2014
Pâques - Vigile pascale

La célébration de la nuit du Samedi Saint au dimanche de Pâques est « une veille en l'honneur du Seigneur » durant laquelle les catholiques célèbrent Pâques, passage des ténèbres à la lumière, victoire du Christ sur la mort. C'est pourquoi, dans la nuit, le feu et le cierge de Pâques sont allumés, puis la flamme est transmise aux fidèles.

C'est aussi durant cette veillée - ou Vigile pascale - que sont célébrés les baptêmes d'adultes. Ils sont aussi l'occasion pour les fidèles de renouveler les promesses de leur baptême. Au cours de la Vigile pascale 2008, plus de 2675 baptêmes ont été célébrés (2700 en 2007, 2650 en 2006 et 2400 en 2005). Près de 80 % de ces catéchumènes ont entre 18 et 40 ans.

Pour les enfants, les jeunes et les adultes qui vont être baptisés au cours de la vigile pascale, Pâques résonne en événement inaugural de leur vie de chrétien.
A l'issue de leur chemin catéchuménat, vécu depuis plusieurs années, cette nuit pascale constitue un sommet pour leur initiation chrétienne ; Sommet signifié par l'ensemble de la liturgie qui célèbre la mémoire de Jésus Christ.
Au cœur de la vigile, les rites spécifiques aux sacrements d'initiation sont parlants : La plongée dans l'eau, symbole de mort et de vie, passage à la résurrection dans le Christ. On est baptisé au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Au sortir de l'eau, les nouveaux baptisés seront revêtus du vêtement blanc. Ils le porteront au cours de certaines célébrations du temps pascal.
S'ils sont confirmés ce soir-là, il y aura le rite avec le saint chrême, la marque de l'Esprit Saint.
Avec toute l'assemblée, ils recevront le cierge allumé. Tels des porteurs de la lumière de foi dans leur vie, ils participent à la liturgie eucharistique et communient pour la première fois.

Ce qui est beau à voir et non moins significatif, c'est la joie rayonnante de ces nouveaux baptisés. Cette émotion profonde et toute simple mais qui en dit long sur la transformation humaine et spirituelle qu'ils sont en train de vivre. Ils sont les mêmes hommes, les mêmes femmes qu'auparavant mais tout autre quand même puisque résolument disciples de Jésus de Nazareth.
 



Dimanche de Pâques, 20 avril 2014
La resurrection
« Le premier jour de la semaine, Marie de Magdala se rend au tombeau. La pierre a été enlevée... Les bandelettes ont été déposées... Le linge est roulé à part » (Évangile selon saint Jean, 20).

Étymologiquement, « Pâques » signifie « passage » : par ce passage de la mort à la Vie, le Christ a sauvé l'Homme du péché et l'a appelé à la vie éternelle. La Résurrection du Christ est l'accomplissement des promesses faites par Dieu à son peuple. C'est pourquoi la fête de Pâques, célébrée par une messe solennelle, est le sommet du calendrier liturgique chrétien. Ce jour d'allégresse est marqué dans les églises par la couleur blanche ou dorée, symbole de joie et de lumière.
 




Prière des moines de Tibhirine

Publié par dans Prières ·

Prière des moines de Tibhirine
du Pere Christian de Chergé

Seigneur unique et tout puissant,
Seigneur qui nous vois,
toi qui unis tout sous ton regard,
Seigneur de tendresse et de miséricorde,
Dîeu qui es nôtre, pleinement,
apprends nous à prier ensemble,
toi, le seul maître de la prière,
toi qui attires le premier ceux qui se tournent vers toi.

Les vagues m’assaillent,
ordonne la paix !
Seigneur, sauve nous, nous périssons !
Mets ta lumière en mon coeur, illumine ma route.
Mets une lumière dans mes yeux,
une lumière sur mes lèvres,
une lumière dans mes oreilles,
une lumière dans mon coeur...

Je ne te demande pas la richesse ;
je ne te demande pas la puissance ni les honneurs...
Je ne te demande que l’Amour qui vient de toi,
car rien n’est aimable en dehors de toi,
et nul ne peut aimer sans toi.
Je veux t’aimer en tout.
L’amour est la source, l’oeil de la religion,
l’amour est la joyeuse consolation de la foi. Tout est simple quand Dieu conduit.




Prière pour le Christ Roi

Publié par dans Prières ·




Prière de consécration du monde, au Christ Roi


Très doux Jésus, Rédempteur du genre humain,
Jetez un regard favorable sur nous,
Qui sommes humblement prosternés devant votre autel.
Nous sommes à vous, nous voulons être à vous,
Et afin de vous être plus fermement unis,
Voici qu'en ce jour,
Chacun de nous se consacre librement à votre Sacré-Coeur.

Beaucoup ne vous ont jamais connu.
Beaucoup ont méprisé vos commandements et vous ont renié.
Beaucoup ont peur de vous connaître, de vous aimer, de vous servir.
Miséricordieux Jésus,
Ayez pitié des uns et des autres,
Et ramenez-les tous à votre Sacré-Coeur


Seigneur, soyez le Roi
Non seulement des fidèles qui ne se sont jamais éloignés de vous,
Mais aussi des enfants prodigues qui vous ont abandonné,
Faites qu'ils rentrent bientôt dans la Maison paternelle
Pour qu'ils ne périssent pas de misère et de faim.
Soyez le Roi de ceux que des opinions erronées ont trompés,
Ou qu'un désaccord a séparés de l'Eglise ;
Ramenez-les au port de la Vérité et à l'unité de la foi,
Afin que bientôt il n'y ait plus qu'un troupeau et qu'un pasteur.

Donnez, Seigneur,
A votre Eglise, une liberté sûre et sans entraves,
Accordez à tous les peuples de la terre l'ordre et la paix.

Soyez Seigneur Jésus, Roi de notre famille de la terre,
Roi de notre paroisse, Roi de notre ville ou village,
Roi de notre Patrie, reconnu, aimé et servi.

Faites que d'un bout du monde à l'autre,
Une seule voix retentisse :
« Loué soit le Divin Coeur,
A qui nous devons notre salut,
A Lui, Gloire et honneur dans tous les siècles »


Ainsi soit-il




Prière pour les pauvres

Publié par dans Prières ·

PRIERE POUR LES PAUVRES



Seigneur, apprenez-nous
à ne plus nous aimer
à ne plus nous contenter d’aimer les nôtres,
d’aimer ceux que nous aimons.

Seigneur, apprenez-nous
à ne penser qu’aux autres,
à aimer ceux, d’abord,
qui ne sont pas aimés.

Seigneur, faites-nous mal
avec la souffrance des autres.

Seigneur, donnez-nous la grâce de réaliser
qu’à chaque minute de notre vie,
de notre vie heureuse
et par Vous protégée,
il y a des millions d’êtres humains
qui sont Vos fils,
qui sont nos frères,
et qui meurent de faim,
et qui n’ont pas mérité de mourir de faim,
et qui meurent de froid,
et qui n’ont pas mérité de mourir de froid…

Seigneur, ayez pitié
de tous les pauvres gens du monde.

Ayez pitié des lépreux
auxquels Vous avez tant souri,
jadis, sur cette terre,
des millions de lépreux
qui tendent vers Votre Miséricorde
leurs mains sans doigts,
leurs bras sans mains…

Et pardonnez-nous
de les avoir trop longtemps,
par peur honteuse,
abandonnés…

Seigneur, ne permettez plus
que nous soyons heureux tout seuls.

Donnez-nous l’angoisse
de la misère universelle
et délivrez-nous de nous-mêmes.

…Si telle est Votre volonté.




Publié par dans Vidéos ·

Abbaye de Solesmes fête son millénaire




Publié par dans Vidéos ·

L'Abbaye Saint Pierre de Solesmes




Prières

Publié par dans Prières ·

Prières

Vocation et Mission
Prière pour les vocations au sacerdoce (Benoit XVI)

O Père,
fais se lever parmi les chrétiens
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce,
qui maintiennent la foi vivante
et gardent une mémoire pleine de gratitude de ton Fils Jésus
par la prédication de sa Parole
et l’administration des sacrements
avec lesquels tu renouvelles continuellement tes fidèles.

Donne-nous de saints ministres de ton autel,
qui soient d’attentifs et fervents gardiens de l’Eucharistie,
sacrement du don suprême du Christ
pour la rédemption du monde.

Appelle des ministres de ta miséricorde,
qui dispensent la joie de ton pardon
par le sacrement de la Réconciliation.

Ô Père,
fais que l’Eglise accueille avec joie
les nombreuses inspirations de l’Esprit de ton Fils
et, qu’en étant docile à ses enseignements,
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal
et à la vie consacrée.

Soutiens les évêques, les prêtres, les diacres,
les consacrés et tous les baptisés dans le Christ,
afin qu’ils accomplissent fidèlement leur mission
au service de l’Evangile.

Nous te le demandons par le Christ notre Seigneur.
Amen.





L'Abbaye Saint-Perre de Solesmes

Publié par dans Abbayes ·



Abbaye Saint-Pierre de Solesmes (Sarthe)

Bonjour,

Suite à une maladie, je souhaitais faire une retraite dans une Abbaye pour me ressourcer. Cherchant une retraite la plus proche de chez moi, j'ai choisi l'Abbaye Saint Pierre de Solesmes. Elle se trouve à 2H30 de route du Perray en Yvelines, c'est raisonnable. Quand je suis parti, j'en menai pas large, c'était ma première retraite dans une Abbaye.
Quand je suis arrivé par le pont où plus bas coule la Sarthe je fus émerveillé de voir cette Abbaye immense, à l'allure de forteresse médiévale
Je me présente au portier de l'abbaye à qui j'explique la raison de ma venue, que le Père Hôtelier m'attendait. J'étais bien accueilli. Cétait un accueil chaleureux ou j'ai pu apprécié les moines dès le premier contact.
Le Père m'amena dans la chambre que j'ai trouvé simple et confortable pour un laïc. Durant la journée, la liturgie des heures, très priante m'ont comblée et les chants grégoriens (latin)m'ont enthousiasmé et ont fait vibrer mon Ame.
Les hôtes prennent leur petit déjeûner dans une salle réservée à leurs intentions. Le déjeûner et le dîner sont pris dans la grande salle à manger avec les moines.
En dehors de la liturgie des heures, promenade dans les jardins surplombant la Sarthe, lectures des psaumes ou autres lectures enrichissant sa vie spirituelle, prières. Une salle de lecture avec de nombreux livres et un oratoire. Pour les retraitants une participation journalière sera demandée. Mais il est possible, que si un retraitant est pécunièrement dans le besoin, il peut demandé au Père Hôtelier des petits travaux à réaliser dans l'enceinte monastique. Ca peut-être par exemple tailler les haies, ramasser les feuilles à l'automne...
(suite)





Présentation

Publié par dans Présentation ·





Je me présente




Bonjour,

Je m'appelle Jackie Caffier, 62 ans, retraité, marié, 3 enfants, 7 petits enfants.

J'habite dans le département des Yvelines dans une petite ville "Le Perray en Yvelines"

Je suis catholique.
Vous avez des questions sur la vie spirituelle, les abbayes, les moines, l'oblature...
Vous êtes sur le bon site et sur le bon blog.

J'ai écrit des petits poèmes reflètant ma personnalité, vous lirez ces poèmes sur le site


Je vais en retraite depuis 1995 à l'Abbaye Saint-Pierre de Solesmes dans le département de la Sarthe.

Je suis attiré par l'oblature (Oblat Séculier Bénédictin) depuis quelques années ne pouvant être moine parce que mariè.

Je vous présente ce blog et ce site qui je l'espère , vous aideront dans vos recherches.
Je vous invite a écrire des messages qui vous vous permettront un échange entre vous et moi, tous les bloggeurs, les internautes.
Tous vos messages seront les bienvenus et auront  une réponse.

Bonnes visites
Jackie C.





Qu'est-ce qu'un Oblat Séculier Bénédictin ?

Publié par dans O.S.B. ·



Qu'est-ce-qu'un Oblat Séculier Bénédictin


L'oblat bénédictin est un chrétien qui, poussé par le désir de mener une vie plus parfaitement conforme à l'idéal de l'Evangile, s'attache à une famille monastique de son choix par un lien d'ordre spirituel, afin de pouvoir davantage, grâce à cette affiliation, participer aux prières et aux mérites de cette communauté, en puisant pour lui-même dans cette communion vitale un surcroît de ferveur et de générosité au service de Dieu.

Par analogie, l'oblature se compare à un Tiers-ordre, mais simple analogie car l'Oblat se rattache directement et individuellement non pas à un Ordre ou à un Tiers-ordre, mais à un monastère particulier, par un lien strictement personnel.

Le but de l'Oblat est de se conformer dans l'esprit à la règle de Saint Benoît, en pratiquant autant que sa situation dans le monde le permet les vertus monastiques, et en s'unissant  à la solennelle prière liturgique que son monastère ne cesse de faire monter vers Dieu.

Faire Profession d'Oblat est un engagement d'une importance considérable où Dieu lui-même est pris à témoin. C'est s'engager auprès d'une communauté à une communion vitale réciproque, et à une véritable conversion intérieure.





- La perfection chrétienne



L'Oblat est tout d'abord un fidèle qui, vivant dans le monde, est animé du désir d'approfondir sa vie chrétienne et de tendre sérieusement à la perfection (Statuts des Oblats).





- Oblature et Tiers-ordre



Lorsque St François ou St Dominique ont fondé leur ordre, ils l'ont organisé, c'est bien un ordre qu'ils ont voulu établir. La vie monastique est différente : quelques hommes se regroupent autour d'un maître qui a cherché à vivre dans la solitude pour vaquer à Dieu seul. Ils deviennent des témoins de l'Absolu de Dieu. Chaque monastère devient ainsi une famille. On ne devient pas moine bénédictin, ont est moine d'un monastère, qui constitue la véritable famille surnaturelle du moine.

La différence entre les Tiers-ordres et l'oblature est de même nature, du moins telle que l'a conçue Dom Guéranger.

Dans l'organisation familiale du monastère, tous ont une place, y compris les Oblats.





- Oblats et Amis des monastères



Les monastères ont autour d'eux des amis, lien d'amitié qui concrétise des similitudes de vues, des sympathies, tout en pouvant favoriser des actions communes. Ces amis sont parfois réunis, peuvent avoir des liens par des publications etc...

Cette amitié est un amour de bienveillance. Mais l'ami du monastère n'en fait pas partie, ne lui est pas agrégé. L'Oblat, lui, fait partie de la communauté monastique réellement, selon l'acte d'oblation qui comporte un engagement réciproque de l'Oblat et de la communauté, d'où des liens d'une autre nature que les liens, si forts soient-ils, de l'amitié.

L'Oblat se donne, et l'oblation qu'il fait de lui-même est une promesse de tendre à la perfection de la vie chrétienne selon la règle de St benoît, en union avec la famille monastique à laquelle il s'agrège.





- Un engagement sérieux



Il ne s'agit pas d'un voeu qui est une promesse directement faite à Dieu; mais d'un engagement sérieux, une promesse faite à une communauté.

Le moine promet stabilité, conversion des moeurs et obéissance, l'Oblat promet seulement la conversion des moeurs, ce qui n'est pas peu de chose... : orienter totalement sa vie pour Dieu.

L'Abbé accepte l'oblation au nom d'une communauté, au nom de l'Eglise, et au nom de Dieu, mais iln'établit l'Oblat dans l'état religieux et monastique, comme il le fait pour le moine.





I - Comment on devient Oblat



Après réflexions et prises de conseil, le candidat à l'Oblature présente sa demande au père directeur des Oblats, qui va s'attacher à éclaircir les questions soulevées, faire connaissance avec les candidats, vérifier la concordance des dispositions du candidat avec l'oblature pour prendre la démarche en considération.Suit alors un postulat de quelques mois. Puis le postulant est admis à un noviciat, et reçoit, au cours d'une cérémonie, le scapulaire qui constitue le signe de son entrée dans la famille monastique.

Ce scapulaire, de forme réduite, sera, si possible porté de façon discrète.

Après un an au minimum, le novice est admis à faire profession au cours d'une cérémonie qui peut rester discrète, dans l'Eglise du monastère, et qui comporte les mêmes éléments essentiels que celle de la profession monastique : interrogatoire du novice, déclaration publique de sa part de se donner en tant qu'Oblat, lecture de la Charte de Profession et signature sur l'autel, récitation du "Suscipe me...", prière de bénédiction, et déclaration de l'admission dans la vie monastique.



- Les "devoirs" de l'Oblat



1/ La prière liturgique

Le culte le plus parfait que l'on peut rendre à Dieu est le sacrifice de son Fils. L'Oblat cherchera à assister à la sainte messe autant qu'il le pourra, si possible quotidiennement.

Il tentera de dire l'office divin, en aménageant cette récitation en fonction de sa présence au monde.

Prière du chapelet.

Les Oblats seront heureux et fiers de se sentir solidaires de leurs frères, les moines, dans l'accomplissement de leur devoir de Louange Divine qu'ils reçoivent de l'Eglise.

2/ Prière privée et oraison

Complément de la prière liturgique, elle occupe une large place dans la vie du moine et donc de l'Oblat. Il cherchera à se ménager certain moment de sa journée pour s'entretenir plus intimement avec Dieu.

3/ La lecture

St Benoît parle de "Lectio divina", c'est à dire de nourriture de Foi.

4/ Conseils évangéliques

Pour l'Oblat séculier, la pratique des conseils évangéliques (pauvreté, chasteté et obéissance) sera plus une question de disposition intérieure que de pratiques extérieures.

5/ Vertus fondamentales de la spiritualité bénédictine

La charité fraternelle : aimer son prochain comme soi-même, pour l'amour de Dieu

L'humilité : attitude fondamentale de la créature pécheresse et rachetée en face de son Créateur. Autrement dit, vivre perpétuellement en esprit de Foi.

Le silence : favoriser le silence intérieur pour entendre la voix de Dieu, et dans le recueillement, retrouver le coeur à coeur avec Dieu.










Articles récents
Retourner au contenu | Retourner au menu